Editorial de ὁ λύχνος n° 154, novembre 2019 et sommaire

Rencontres manquées

La Esmeralda dansant, illustration de Charles Voillemot pour le livret de Le Esmeralda, drame tiré du roman de Victor Hugo Notre-Dame de Paris, vers 1882 (Wikicommons).

Il est des rencontres manquées. On pourrait citer celle d’Alexandre et de Diogène de Sinope qui ne se sont pas compris. Mais il en une plus croustillante que je ne peux m’empêcher de vous raconter. Un ami grec vient de m’envoyer un magnifique livre sur le grand poète et marin Nikos Kavvadias (NΙΚΟΣ ΚΑΒΒΑΔΙΑΣ, Ο ΑΡΜΕΝΙΣΤΗΣ ΠΟΙΗΤΗΣ éd. M. Gelasakis, Athènes, 2018, p. 385-386) qui rassemble inédits et anecdotes sur l’homme de lettres (1910-1975). Nikos Kavvadias se retrouve à Marseille avec le prix Nobel Georges Séféris désireux de se rendre au consulat grec. Mais Kavvadias veut l’initier aux mystères de Marseille. Ils montent dans un taxi et Kavvadias demande au chauffeur d’aller rue des Phocéens ; Séféris qui connaît bien l’immeuble du consulat s’étonne. Kavvadias répond que c’est le quartier des bordels. Il l’invite à entrer dans un bar pour lui faire connaître Esmeralda. Séféris est furieux, mais en homme du monde, il se contente de faire la tête et de lui demander de le laisser seul. Kavvadias et l’homme qui a raconté l’anecdote descendent du taxi qui continue avec Seferis seul à son bord. Les poètes ne se parleront plus pendant des années jusqu’à ce que Kavvadias lui dédie le poème Esmeralda, sur la tsigane de Marseille que Séféris n’avait pas voulu rencontrer. Double rencontre manquée donc … Mais je me pose une question, Homère, lui, serait-il descendu du taxi ?

Bon, on ne vous fera pas rencontrer Esmeralda mais nous vous invitons à un petit voyage dans la Grèce, en Egypte ou même à Aix-en-Provence.

SOMMAIRE

1 LUCRÈCE LUCIANI : AU DIABLE LES BIBLIOTAPHES ! OU « LA NOUVELLE POLITIQUE DES BIBLIOTHÈQUES. »

Lucrèce Luciani : Au diable les bibliotaphes ! ou « la nouvelle politique des bibliothèques. »

 

2 P.M.H. DIOUF ET S. FAYE : “L’ÉDUCATION DES ENFANTS CHEZ HOMÈRE ET À SPARTE”

P.M.H. Diouf et S. Faye : “L’éducation des enfants chez Homère et à Sparte”

 

3 CHANTAL THIÉRION A RELU POUR VOUS “LA LANGUE GÉNIALE” D’ANDREA MARCOLONGO, AVEC QUELQUES RÉTICENCES !

Chantal Thiérion a relu pour vous “La langue géniale” d’Andrea Marcolongo, avec quelques réticences !

 

4 CHRISTIAN BOUDIGNON : VOUS PARLEZ GREC ET VOUS NE LE SAVIEZ PAS (N°44)

Christian Boudignon : Vous parlez grec et vous ne le saviez pas (n°44)

 

 

5 JEAN-MICHEL ROPARS : ULYSSE FIGURE SOUFFRANTE ET LUNAIRE (3)

Jean-Michel Ropars : ULYSSE FIGURE SOUFFRANTE ET LUNAIRE (3)

 

6 JEAN-CLAUDE DUTTO A LU POUR VOUS “L’ILIADE ET L’ODYSSÉE, RELIRE HOMÈRE” DE MATTHIEU FERNANDEZ

Jean-Claude Dutto a lu pour vous “L’Iliade et l’Odyssée, relire Homère” de Matthieu Fernandez

7 JANINE KAMINSKI A TRADUIT POUR VOUS 11 POÈMES TIRÉS DE “DELIVERY” DE THEODORE ZAPHIRIOU

Janine Kaminski a traduit pour vous 11 poèmes tirés de “Delivery” de Theodore Zaphiriou

 

8 JANINE KAMINSKI A TRADUIT 7 POÈMES DU RECUEIL “UNE COMÈTE MAGIQUE” DE PANOS DRACOPOULOS

Janine Kaminski a traduit 7 poèmes du recueil “Une comète magique” de Panos Dracopoulos

 

9 BERNARD BOYAVAL : 3 NOTICES D’ÉPIGRAPHIE ÉGYPTIENNE

Bernard Boyaval : 3 notices d’épigraphie égyptienne

 

10 PAUL CHALLOBOS : ÉSOPE, HOMÈRE ET SAINT LUC POUR LES JEUNES (ET LES VIEUX)

Paul Challobos : Ésope, Homère et saint Luc pour les jeunes (et les vieux)

 

11 JEAN-VICTOR VERNHES : QU’EST-CE QUE L’ ACCENT GREC ANCIEN ?

Jean-Victor VERNHES : qu’est-ce que l’ accent grec ancien ?

12

JANINE KAMINSKI A RETRADUIT LA “LETTRE DE MARSEILLE” DE NIKOS KAVVADIAS

Janine Kaminski a retraduit la “Lettre de Marseille” de Nikos Kavvadias

Bonne lecture

 

Christian Boudignon

Rédacteur en chef de la revue scientifique de vulgarisation ὁ λύχνος

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.