“Des vagues à l’âme” N. 3

► ὁ λύχνος n° 166, novembre 2023.

En 2022, l’artiste montpelliéraine Karine Patte commence une longue série au pastel de dessins de la Vague, dans ses épiphanies infinies et respirations ininterrompues.

Vous découvrirez l’esprit des vagues à l’âme ainsi qu’une présentation plus détaillée de l’artiste, en consultant le premier volet par ce lien : https://ch.hypotheses.org/6351

Amnaï Ray

*****

Dans le numéro 2 des vagues à l’âme, nous avons vu Ulysse dans une situation tragique (Odyssée, chant V, 313-320). Mais, plus loin dans le même chant, apparaît une salutaire intervention divine.

Τὸν δὲ ἴδεν Κάδμου θυγάτηρ, καλλίσφυρος Ἰνώ,

Λευκοθέη, ἣ πρὶν μὲν ἔην βροτὸς αὐδήεσσα,

Νῦν δ᾽ἁλὸς ἐν πελάγεσσι θεῶν ἒξ ἔμμορε τιμῆς.

Ἥ ῥ᾽Οδυσῆ᾽ἐλέησεν ἀλώμενον ἄλγε᾽ἔχοντα·

Αἰθυίῃ δ᾽ἐϊκυῖα ποτῇ ἀνεδύσετο λίμνης,

ἷζε δ᾽ἐπὶ σχεδίης πολυδέσμου, εἶπέ τε μῦθον· […]

Τῆ δὲ τόδε κρήδεμνον ὑπὸ στέρνοιο τανύσσαι

ἄμβροτον, οὐδέ τί τοι παθέειν δέος οὐδ᾽ἀπολέσθαι.

Αὐτὰρ ἐπὴν χείρεσσιν ἐφάψεαι ἠπείροιο,

ἂψ ἀπολυσάμενος βαλέειν εἰς οἴνοπα πόντον

πολλὸν ἀπ᾽ἠπείρου, αὐτὸς δ᾽ἀπονόσφι τραπέσθαι.

Ὣς ἄρα φωνήσασα θεὰ κρήδεμνον ἔδωκεν,

αὐτὴ δ᾽ἂψ ἐς πόντον ἐδύσετο κυμαίνοντα

αἰθυίῃ ἐϊκυῖα, μέλαν δέ ἑ κῦμα κάλυψεν.

Alors la fille aux belles chevilles de Kadmos le vit, Inô Leucothéa, qui autrefois était une mortelle à langage humain, et maintenant au sein des flots jouit d’honneurs venus des dieux. Elle eut pitié d’Ulysse errant dans des souffrances. Sous l’aspect d’une mouette vive elle émergea de l’étendue marine, se posa sur le radeau aux attaches multiples, et parla : […]

« Tiens, déploie sous ta poitrine ce voile immortel, et tu n’auras à craindre nul dommage, et le trépas non plus. Et lorsque de tes bras tu auras saisi la terre ferme, détache-le et lance-le dans la mer aux lueurs de vin, bien loin de cette terre, en te détournant. »

Ayant parlé ainsi la déesse lui donna le voile, puis replongea dans les vagues de la mer sous l’aspect d’une mouette, et une vague sombre la dissimula.

Homère, Odyssée, chant V, vers 333-338 et 346-353

εἰς οἴνοπα πόντον dans la mer aux lueurs de vin



Citer ce billet
Amnaï Ray et Karine Patte (2023, 11 décembre). “Des vagues à l’âme” N. 3. Connaissance hellénique. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mmjd

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search