Archives par mot-clé : ne pas oublier le grec

Elizabeth Michel présente l’Ecole Ouverte du Grec Ancien

► ὁ λύχνος n° 145, novembre 2016, article six

Avis aux hellénistes du monde entier

 

Aphrodite sortant de l'eau, Pompéi, (wikicommons)
Aphrodite sortant de l’eau, Pompéi, (wikicommons)

 

[Connaissance hellénique dont la vocation est l’apprentissage du grec par correspondance pour tous, ne peut que se réjouir de la création d’un nouveau site et d’une nouvelle association, l’Ecole Ouverte de Grec Ancien,  pour aider les hellénistes à continuer leur pratique du grec ancien. En son temps, Marie-Janine Salé dans les anciens numéros papier de Connaissance hellénique, présentait des textes en traduction et commentaire. La relève est là]

L’Ecole Ouverte de Grec Ancien (EOGA) est une école associative, à but non lucratif, créée en octobre 2016 à Bordeaux par une jeune enseignante de lettres classiques passionnée de grec, pour promouvoir le développement de l’apprentissage et de la pratique du grec ancien dans tous les pays francophones, via un site Internet.

Pourquoi avoir créé l’Ecole Ouverte de Grec Ancien ?

Bien des personnes ayant appris le grec ancien n’ont pas le loisir de le pratiquer. En effet, si quelques cours sont proposés à ceux qui le débutent, rares sont les occasions, à partir du niveau intermédiaire ou avancé, de traduire des textes grecs tout en étant accompagné, en dehors des formations universitaires de lettres classiques. Ainsi, tous ceux qui ont achevé leurs études de grec se retrouvent, s’ils souhaitent malgré tout continuer à traduire des textes en langue originale, livrés à eux-mêmes. Ces hellénistes désormais solitaires cessent souvent peu à peu de pratiquer cette belle langue, et finissent par l’oublier, parfois à leur grand regret.

Or, à l’heure où les élèves et les étudiants hellénistes sont de moins en moins nombreux, si même ceux de leurs aînés qui ont appris le grec l’oublient parce qu’ils n’ont pas l’occasion de le pratiquer, d’ici peu, il n’y aura presque plus de transmission de cette langue, qui ne sera plus lue que par quelques rares universitaires. Quel dommage quand on songe à la beauté de ces textes qui peuvent toucher chacun de nous !

L’Ecole Ouverte de Grec Ancien entend donc donner à tous une possibilité de poursuite d’étude dans l’apprentissage et la pratique du grec ; c’est pourquoi elle propose, chaque mois et gratuitement, une version grecque à traduire ainsi que de brefs exposés sur des notions de vocabulaire.

 

Comment participer à l’Ecole Ouverte de Grec Ancien ?

Chaque mois, les inscrits peuvent envoyer leur version par courriel à l’EOGA et poser, si besoin, des questions de grec en rapport avec le texte. A la fin du mois, les diverses traductions sont réunies en un article publié sur le site, et un rendez-vous Skype est proposé pour réfléchir aux meilleures traductions possibles du texte du mois. Les participants pouvant être de niveau fort divers et le but de l’école étant également de permettre aux « timides en grec » d’oser traduire, les versions ne sont pas notées et le tout a lieu dans une atmosphère conviviale.

 

L’Ecole Ouverte de Grec Ancien, un lieu de partage d’une passion !

L’EOGA se veut un lieu ouvert à chacun (qu’il soit lycéen, étudiant, débutant, intermédiaire, avancé, passionné ou spécialiste), un lieu où le savoir est synonyme de partage et de gaieté.

Bienvenue à tous, donc, et pour que vive le grec, faisons-en !

                                                                                                                                          Elizabeth Michel, enseignante agrégée de lettres classiques