Archives par mot-clé : Moi Ulysse roi d’Ithaque

Ariel Chopard a lu pour vous deux livres pour enfant sur la guerre de Troie.

► Lu pour vous ;  λύχνος n° 147, juillet 2017, quarantième année article cinq

Un autre été avec Homère

 

Couverture de « Moi, Ulysse, roi d’Ithaque, Le cheval de Troie » de Clapat et Robinson.

 

« L’été où est-il,  où est-il l’été ?

L’été où est-il ? »

chantait Boby Lapointe. Eh bien, l’été est bien là et, que ce soit à la fraîcheur d’une pièce aux volets soigneusement entrecroisés ou à la plage pour ceux qui ne redoutent pas les ardeurs d’Hélios, voici venu le temps privilégié de la lecture. Ce mois-ci, nous avons pensé aux petits comme aux grands avec deux ouvrages de qualité qui plairont à toute la famille :

– 200 questions et leurs réponses sur la guerre de Troie et ses héros de Clapat et Robinson (24 euros)

Le cheval de Troie (Moi, Ulysse, roi d’Ithaque) des mêmes Clapat et Robinson (9,50 euros)

Les deux livres sont édités aux ATHENA Editions (2016).

La lecture de ces œuvres offre une large connaissance de la guerre de Troie, de ses héros, du rôle des dieux et des répercussions ultérieures.

Pour les adultes, cela permet une révision (pour les plus spécialistes) ou une agréable découverte de certains faits. Prenons le premier ouvrage, 200 questions et leurs réponses sur la guerre de Troie et ses héros. Voici deux exemples de questions :

– 70 : Quel sera le destin de Memnon, le fils de l’Aurore, venu lui aussi secourir les Troyens ?

– 141 : Troie avait-elle déjà été prise avant l’expédition conduite par les Atrides ?

Les réponses sont soit concises, soit détaillées sans être non plus trop ardues, et l’on peut ainsi se rappeler certains détails ou les découvrir avec plaisir. Elles sont bien sûr tirées de l’Iliade et de l’Odyssée, mais aussi d’autres sources antiques. Et c’est le seul reproche que nous ferons aux auteurs : il est regrettable qu’il n’y ait pas eu une bibliographie dans cet ouvrage très complet par ailleurs. Les illustrations sont très nombreuses, d’une grande qualité et plongent vraiment le lecteur dans la Grèce archaïque.

Le second opus : Le cheval de Troie (Moi, Ulysse, roi d’Ithaque), d’un format plus petit et également très bien illustré, part de l’épisode de la construction du cheval, raconte la prise de Troie et se termine avec le départ des Achéens pour leurs royaumes respectifs et l’espoir d’Ulysse d’être bientôt à Ithaque.

Les sacrifices d’Astyanax et de Poyxène ne sont pas édulcorés et préparent les jeunes lecteurs à la lecture postérieure des tragédies grecques, en montrant ainsi les répercussions de la guerre sur les innocents ou les failles humaines, même des âmes les mieux trempées.

Les deux ouvrages possèdent un lexique, une présentation des dieux ou des héros et des cartes pour bien situer les péripéties décrites.

Ces livres ont été « testés » sur une classe de 6e de niveau hétérogène. Tous les élèves, qui ont au programme de français et d’histoire l’Antiquité, ont été conquis, filles et garçons, et cela a permis de constater qu’ils s’étaient familiarisés très vite avec l’univers grec, les noms des héros, le panthéon. Pareillement, nous avons pu apprécier que l’orthographe de tous ces noms, de personnages comme de lieux, fût très vite acquise.

Nous conseillons donc très vivement ces livres, qui permettront aux enfants de joindre l’utile à l’agréable en se préparant à la découverte d’un monde fascinant et dépoussièreront les connaissances des plus grands.

Doit-on avouer que les questions furent aussi testées sur nous par les élèves et que, à leur grande joie, nous n’avons pas toujours su répondre ?

Pour plus de renseignements : www.athena-editions.com

Et pour les plus passionnés, cette lecture peut se coupler avec l’émission de Sylvain Tesson Un été avec Homère sur France Inter le samedi à 19h15.

Bon été à tous (avec Homère).

Ariel Chopard

Enseignante de lettres classiques au collège Sainte Elisabeth des Pennes-Mirabeau