Archives par mot-clé : Giraud gaël

La crise grecque selon Paul Challobos

► ACTUALITE ET ANTIQUITE (ὁ λύχνος, numéro 141, juillet 2015, article deux) ✮✮✮

Solon,  la dette grecque et l’économiste Gaël Giraud

 

Solon législateur par W. Crane, dans le manuel anglais : L'histoire de la Grèce raconté aux enfants.
Solon législateur par W. Crane, dans le manuel anglais : L’histoire de la Grèce raconté aux enfants.

 

En ces temps d’interrogation, Connaissance hellénique ne pouvait rester indifférente à la crise grecque et ne saurait manquer de témoigner son soutien à tous les Grecs.

Soyons et demeurons fidèles à l’esprit de Solon, qui est  le père fondateur de la démocratie grecque par la σεισάχθεια (seisachteia). Le premier, à Athènes au début du sixième siècle, il  « secoua le fardeau » comme le dit le mot grec. Il abolit l’esclavage pour dettes, comme l’écrit Plutarque, dans la Vie de Solon (15, 2) :

« Car il établit cette première constitution, en légiférant par écrit pour  la remise des dettes présentes et l’interdiction désormais faite à tout créancier de se payer sur les corps [des débiteurs en les rendant esclaves] »

τοῦτο γὰρ ἐποιήσατο πρῶτον πολίτευμαγράψας τὰ μὲν ὑπάρχοντα τῶν χρεῶν ἀνεῖσθαιπρὸς δὲ τὸ λοιπὸν ἐπὶ τοῖς σώμασι μηδένα δανείζειν.

2600 plus tard, le poète Théodore Zaphiriou écrit un étonnant petit poème sarcastique avec pour titre σεισάχθεια (seisachteia) traduit plus loin par J. Kaminski et Gael Giraud, économiste, explique en 1mn 52 sur France info comment traiter la dette grecque, loin de toute langue de bois :

« L’austérité budgétaire, quand on est en période de déflation, est la plus mauvaise des solutions. On peut continuer à saigner les Grecs à blanc, ça ne fera qu’aggraver le mal. »

Vous pouvez écouter l’entretien en entier sur France info

(Si ce lien ne fonctionne pas, entrez l’adresse suivante : http://www.franceinfo.fr/emission/l-interview-eco/2014-2015/l-economiste-gael-giraud-nous-sommes-complices-des-mensonges-grecs-04-02-2015-19-46)

Paul Challobos,

journaliste à Connaissance hellénique