Paul Challobos : « Micro-Macron sous le Poecile »

► ὁ λύχνος n° 146, mars 2017, article huit

Micro-Macron sous le Pœcile

(rondel)

 

Sur un thème d’Ésope revu par Voltaire ;

arrangement de Paul Challobos

 

Esope dans la Chronique de Nuremberg de 1493 (Wikicommons)

 

[ Notre fidèle  chroniqueur, Paul Challobos nous présente ici un petit poème à la façon de Voltaire et, pour la thématique, d’Esope. On pense à la fable du dauphin et du singe. Un singe embarqué sur un bateau qui fait naufrage est recueilli par un dauphin qui le prend pour un homme.  Arrivant au port du Pirée, le dauphin lui demande s’il est d’Athènes. Le singe lui déclare y avoir de glorieux parents. Le dauphin demande s’il connaît le Pirée. Le singe lui répond qu’il est un de ses vieux amis. Alors le dauphin le jette à la mer…On pense aussi  à la fable  du pêcheur jouant de la flûte. Le pêcheur se désespère de faire danser les poissons avec sa flûte mais, une fois pris dans ses filets, alors qu’il a arrêté de jouer, il s’exaspère de les voir frétiller. Challobos imagine ici notre candidat à l’élection présidentielle, le camarade Macron, à Athènes, sous le Portique aux peintures variées, ou Portique Poecile, là où se réunissaient les intellectuels dans l’Antiquité.]

 

Macron n’a rien d’un imbécile

et son babil n’est pas du vent.

Il disserte sous le Pœcile

et prononce un discours savant.

 

Ainsi, la Guyane est une île 1 :

qui s’en doutait auparavant ?

Macron n’a rien d’un imbécile

et devrait parler plus souvent.

 

Il s’expatrie (ou bien s’exile)

en Guadeloupe 2, et va rêvant

à sa France, en nous écrivant

que Villeurbanne est près de Lille 3 :

Macron n’a rien d’un imbécile.

 

1 Propos tenus par E. Macron devant les journalistes le 27 mars 2017.

2 Challobos, dans un raccourci malicieux, attribue ici à E. Macron lui-même un voyage effectué en réalité par un de ses jeunes admirateurs en partance pour la Guadeloupe, lequel s’était photographié à ses côtés et dont le politicien avait ainsi commenté l’auto-cliché, dans son Tweet du 16 décembre 2016 : « Avec Matthias, lycéen à Bourg-en-Bresse. Il rejoint sa mère expatriée en Guadeloupe pour Noël… »

3 E. Macron, Révolution. Paris, éd. Xo, novembre 2016, p. 122 : « Lorsqu’on habite Stains en région parisienne ou Villeurbanne en région lilloise, il est plus simple de créer son entreprise…»


Une réflexion au sujet de « Paul Challobos : « Micro-Macron sous le Poecile » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *