Editorial et sommaire du n° 145 de « Connaissance hellénique » de novembre 2016

Trois bonnes nouvelles !

 

A. Dürer, autoportrait à vingt-neuf ans en 1500, Vieille pinacothèque, Munich (wikicommons)
A. Dürer, autoportrait à vingt-neuf ans en 1500, Vieille pinacothèque, Munich (wikicommons)

 

Chers lecteurs,

voici trois bonnes nouvelles pour finir l’année. La première est que l’anniversaire (quarante ans) continue toute l’année comme dans Alice au pays des merveilles… Le numéro « collector » des quarante ans de  Connaissance Hellénique sera bientôt prêt. Vous pourrez alors lire sur papier vingt-quatre articles choisis sur l’ensemble des numéros papier. Vous avez déjà pu goûter la forme longue de ce qui en sera, pour ainsi dire, l’ouverture musicale : Une étrange rencontre.

Deuxième bonne nouvelle : vous pouvez désormais vous abonner à notre revue en cliquant  sur le bandeau noir, là haut, sur la rubrique : s’abonner. Tout vous y est expliqué.

Troisième bonne nouvelle, malgré sa longueur, l’article sur l’astre de Bethléem a eu les honneurs à sa parution d’un première page sur la plateforme hypotheses.org et d’une réponse, le 4 décembre 2016, dans un autre carnet. C’est notre première polémique ! Signalons tout simplement ici que les deux auteurs se sont réservés le droit d’explorer une hypothèse : et si l’astre de Bethléem, c’ était vrai ? Et si c’était la conjonction de Saturne et de Jupiter qui en 7 et 6 av. J.-C. à leur lever s’alignèrent sur une ligne Soleil-Terre-Jupiter-Saturne ? Et si les mages étaient des astronomes/astrologues chaldéens qui avaient repéré cet événement astronomique qui ne se reproduit pas avant des dizaines de milliers d’années ? Et si la légende avait une  part de vrai… ?

Voici le sommaire du numéro 145 de novembre 2016 :

  1.  C. Boudignon, « Mais que ce soit hors cymetieres ! »

2. J. Kaminski (trad.), Stavros Zaphiriou, Le Petit Pilote (suite)

3.  J.V Vernhes, Une étrange rencontre.

4. Y. Georgelin -C. Boudignon, Qu’est-ce que la prétendue Etoile des Mages ?

5. E. Poucet, Le général Charles FABVIER (1782- 1855), héros de la cause grecque.

6. E. Michel,  Avis aux hellénistes du monde entier.

7. J.V Vernhes, Les Sibylles et l’étymologie de Σίβυλλα.

8. J.V Vernhes, Une étymologie pour Egeria, Égérie ?

Bonne lecture.

C. Boudignon,

Rédacteur en chef


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *