Bernard Boyaval rend leur nom à deux momies égyptiennes.

➤ Epigraphie  ( λύχνος n° 144, juillet 2016, article huit)

Deux étiquettes de momies corrigées

Karl Freund, La Momie, Film américain de 1932
Karl Freund, La Momie, Film américain de 1932

Ces étiquettes ont été trouvées à Medinet-Habou (fouilles américaines de 1929-1930) et publiées par T.G. Wilfong, BASP 32/3-4, 1995, pp. 162 n° 2 pl. 11 et p. 170 n° 24 pl. 24.

La première porte trois lignes :

Παπῶειε θυγάτηρ | Ἀπολλῶς ἀπὸ Συκα | μείνου

que Wilfong a traduites :

« Papôeis (?), daughter of Apollôs, from Sukameinos »

et commentées ainsi :

« Παπῶεις is the most likely alternative, with the scribe having acci­dentally crossed the terminal sigma. Compare Παπῶις (NB 278), but this is normally a masculine name ».

Sur les confusions entre le préfixe égyptien masculin Πα- (ég. p3) et son paral­lèle Τα- (ég. t3), on trouve des exemples dans L.C. Youtie, ZPE 15, 1974, pp. 24-25. On peut donc supposer, ici, une erreur pour Ταπῶεις = Ταπῶις, attesté dans le Namenbuch (NB) 416[1].

On traduira donc :

« Tapôis, fille d’Apollôs, de Sukameinos ».

La seconde porte :

Recto    Σενωρίω|ν θυγάτηρ|{τηρ} Τεν-

Verso    ουσα̣ ἐβί|ωσεν| ἐτῶν) ιδ

« Senhôriôn, daughter of Tenousa, lived 14 years ».

Wilfong a rapproché Τενουσα de Τεναῦς (NB 428 et Onomasticon alterum 314), ignorant Τενοῦς pourtant plus probable (NB 428). La photo suggère un texte antérieur lavé mais non entièrement effacé : α̣πο̣ en petits caractères, à gauche de θυγάτηρ, en est témoin. L’alpha supposé après ους, plus pâle que le reste, appartenait vraisembla­blement au texte antérieur. On aurait alors affaire à l’anthroponyme connu Τενοῦς, traité en indéclinable, ce qui éliminerait l’hapax Τενουσα.

On traduira donc :

« Senhôriôn, fille de Tenous, a vécu14 ans ».

 

Bernard BOYAVAL

Université de Lille III

 

 

 

 

 

 

[1]. On rencontre aussi parfois des emplois fautifs de υἱός pour θυγάτηρ, ainsi sur l’étiquette de momie 774 du Sammelbuch, Θμεσιῶς υἱὸς Νεμώχιος, « Thmésiôs (fém.) fille de Némôchis ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *